samedi 26 novembre 2016

Ces récits, ces êtres merveilleux qui se meuvent dans des espaces sans bornes, qui vivent dans des régions inaccessibles à nos regards et à nos pas, déposent au fond de nos esprits des germes que féconderont notre imagination,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire