Articles

Affichage des articles du avril, 2017
Image
Muguet, vous avez dit muguet ?
Je flânais dans les rues, les mains derrière le dos, selon mon habitude, quand j'aperçus  un homme en bras de chemise, les yeux braqués sur mes talons comme si j'avais perdu une pièce de six sous qu'il espérait s'approprier. Puis il courut comme un possédé sous les arbres à proximité. Aussi, m'approchant de lui avec cette politesse qui est devenue chez moi une seconde nature, je lui demandai ce qu'il avait. « Ce que j'ai ? fit-il en agitant la tête. Si vous aviez vu votre femme passer devant votre porte, il y a cinq minutes, au bras d'un chevalier  tout pimpant, je crois que vous ouvririez les yeux à votre tour ! J’ai oublié le brin de muguet et elle ne me le pardonne pas ! » Et il partit en courant ... 
Christian LUZERNE Conteur de Légendes

Image
Image
LES VOYAGES DU CONTEUR DE LÉGENDES
La Dame Rouge
Marcher droit devant soi est une curieuse expérience, et ce jour-là je fus sur le point de me décourager. Car si je puis, comme d'autres, faire des kilomètres pour me rendre à un festin, je deviens avare de mes pas dès qu'il s'agit d'aller vers un lieu chargé de mystérieuses légendes qui sont un peu inquiétantes. Pourtant, curieux je poursuivis ma route. Le chemin traversait une forêt appelée  ‘’ le bois de Justice’’ parce qu'autrefois on y punissait les malfaiteurs.  Bientôt j’atteignis le but de mon voyage, la prairie aux Coquelicots. C’était  l'heure où le soleil en se couchant leur rendait une couleur encore plus soutenue. Il y en avait bien des milliers. Quand, sur un léger monticule, abritée par une ombrelle rouge, j'aperçus une jeune femme aux yeux moqueurs qui me regardait, et qui semblait  s’amuser de ma visite. Elle avait une robe de velours de la même couleur que les fleurs qui l’entouraient. Elle é…
Image
Petite graine d’humour et plus dans un monde qui en a bien besoin
Du fait que le perroquet peut articuler des mots, il ne faut pas conclure que cet oiseau est un animal aussi  intelligent qu’un Homme quoique …. Les gens d'esprit parlent, mais les imbéciles parlent plus encore... Le perroquet, élevé dans une riche maison et habitué à assister à des réunions mondaines, avait appris à répéter ces deux mots que sans doute il entendait fréquemment :
« Charmante soirée, charmante soirée ! »
Ces mots semblaient dits avec tant d'à-propos qu'on s'extasiait sur l'intelligence de ce perroquet.

Belle journée à savoir faire le tri entre la luzerne et l’ivraie

Image
LES VOYAGES DU CONTEUR DE LEGENDES
Suite … La vieille maison
… Un chat, qui faisait son ronron auprès de la cheminée, fort surpris de mon intrusion sauta en renversant les pelles et les pincettes et causa une telle frayeur à la jeune femme assise sur un confortable fauteuil qu'elle  poussa des cris de frayeurs. Moi-même je criais bêtement pour me donner une contenance. Puis ce fut une vieille femme qui accourut. La bonne dame n'en revenait pas. Par précaution je me tenais immobile.  Or, voilà que, tout d'un coup, les cloches se mirent à sonner à toute volée. « Étaient-elles donc déjà rentrées bonne mère Pascale ? » dit la plus jeune. Les deux femmes se précipitèrent vers l’armoire un peu cachée dans l’ombre. Impossible d’en ouvrir la porte. La clé résistait, décidément cette maison était bien capricieuse. La bonne mère Pascale se tourna vers moi et sans façon m’ordonna  de l’ouvrir. Sa jeune compagne se leva d’un bond, les mains dans les cheveux, elle cria : « ouvrez-la !…
LES VOYAGES DU CONTEUR DE LEGENDES
La vieille maison
Il faut que je vous raconte l’aventure qui m’est arrivée. Au cours de mes promenades, je rencontrais une vieille maison qui me semblait abandonnée. Les fenêtres étaient fermées par des volets en très mauvais état. Pris de curiosité, je voulu pousser la porte.  Elle résista, grinça, s’entrouvrit un peu mais impossible d’aller plus loin. A la curiosité succéda la méfiance, à la méfiance, une sorte de colère sourde contre cette méchante porte en planches qui semblait me dérober un secret d'où dépendait, peut-être, le repos de mon avenir. Je tapais avec mon poing sur le panneau, mais le bois ne rendit qu'un son sec qui ressemblait à un rire narquois, et en revanche je me fis mal. C'était trop fort. Un bâton était posé contrer le mur, je m’en saisis pour m’en servir de levier. Rien n'ouvrait le grand panneau. Des clefs, vieilles et rouillées, jetées au sol semblaient indiquer que je n’étais pas le seul à avoir voulu entrer …
Image
LES VOYAGES DU CONTEUR DE LÉGENDES
Ma rencontre insolite du premier avril
Je n’ai jamais oublié. Bien que je sois le seul à m'en souvenir. Le jour où je m’assis à la table de l’auberge sur le bord de la route du village dont je ne me souviens plus le nom. La vie à cette époque était aussi chère qu'à présent et  pourtant je vis un homme entrer dans cette auberge, et demander un peu du meilleur vin et une assiette de poissons de la Moselle. Et, comme il avait eu la bonté de m'inviter, je ne manquais pas de dire que du vin ordinaire suffirait. C'était un individu à l'air un peu sinistre. À peine assis, il s'écria : « En vérité, je ne connais pas de passe-temps plus agréable que les contes. Je resterais des journées entières à en écouter, les jambes croisées, le coude sur un coin de table. Il me semble que ce serait le … Paradis ». Après l’avoir écouté, je repris que je reconnaissais volontiers qu'il y avait un charme tout particulier à les entendre. Moi-même,  j…
Image
Magie des légendes de la Lorraine mystérieuse

A voir le château des Ducs de Lorraine et à ses pieds la Moselle parmi les arbres majestueux qui veillent sur ses rives et se penchent sur ses eaux, ne dirait-on pas une jolie princesse courtisée par un peuple de galants géants lui chuchotant tout bas des propos amoureux ?
Christian LUZERNE Conteur de Légendes.