Articles

Affichage des articles du décembre, 2018

La belle année 2018

Image
LES VOYAGES DU CONTEUR DE LÉGENDES
La belle année
Il faut que je vous raconte l’aventure qui m’est arrivé. En ce dernier jour de l’année, pris un peu par le temps, je descendais la rue d’un pas pressé, je me rendais chez des amis. En passant devant cette maison que je n’avais jamais vue aussi délabrée, je fus fort surpris de rencontrer, assise dans un fauteuil qui accusait les années, une femme déjà âgée qui semblait m’attendre. Elle leva la tête à mon approche... de ses yeux tristes s'échappèrent deux larmes... Nous nous sommes regardés un long moment. Je lui demandais ce qu’elle faisait là. Elle me répondit doucement qu’elle était chez elle.
- N'avez-vous donc jamais pensé à habiter d'autres lieux plus confortables que ceux-ci ? Lui demandais-je me sentant un peu idiot.
Elle me sourit et me dit qu’elle attendait la fin de l’année avec ses peines et joies.
Surpris, je repris :
- Mais vous allez attraper froid, il faut rentrer.
Je disais ces paroles comme un père le dirait à …

La nuit de Noël.

Image
Les voyages du Conteur de Légendes.
La nuit de Noël.
On voit encore, pas très loin d’ici, quelques débris d'un vieux château-fort, dit « le Château des fées » entouré d'un marécage. Ce manoir renfermerait un trésor caché dans une grotte, dont la porte s'ouvre pendant la nuit de Noël, au premier coup de minuit, pour se refermer sitôt le douzième coup sonné. On voit parfois pendant cette même nuit, une procession vêtue de blanc, faire le tour des ruines. La légende rapporte que certaines personnes ayant voulu fouiller à l'endroit où le trésor aurait été déposé, parvinrent à une grille qu'elles ne purent ouvrir, parce que le travail fait pendant le jour, se trouvait bizarrement défait pendant la nuit. Ce qui est certain, c'est qu'il y a environ un demi-siècle, des savants arrivèrent au château pour y trouver ce trésor déposé, disait une vieille charte, à une certaine distance d'un gros chêne. L'arbre avait disparu depuis longtemps et leurs recherches res…

Le laboureur et le manteau magique

Image
Les voyages du Conteur de Légendes
Histoires oubliées.
Le laboureur et le manteau magique
L’heure était aux labours, soudain le soc de la charrue rencontra semblait-il une grosse pierre. Le laboureur jura entre ses dents serrées, essuya la sueur de son front et voulu dégager la charrue. Un objet apparaissait, remettant son chapeau sur sa tête, il enleva facilement le coffre, l'emporta à l'écart, le brisa, prit le tissusqui s'y trouvait. Une cape qui semblait très commune mais qui semblait-il au vu du parchemin qui l’accompagnait avait certains pouvoirs. Le paysan décida d’aller tester son vêtement en ville. En ville, il entendit trois hommes qui causaient ensemble du trésor du roi. Ils disaient qu'ils trouvaient le roi bien mal avisé de mettre des soldats de garde près de la tour qui renfermait son trésor, puisqu'on ne voyait ni portes ni fenêtres à cette tour et que les murs en étaient tellement épais et solides qu'il était impossible d'y pratiquer la moindre…