mardi 31 juillet 2018

Le dragon


Les voyages du Conteur de Légendes

Petites histoires oubliées.

Le dragon.

Il existe une très ancienne tradition d'après laquelle le dragon craint le tonnerre et en est souvent frappé. Les enchanteurs ayant besoin des dragons pour instruments de leurs maléfices leur font entendre un bruyant roulement de tambour, qu'ils prennent pour le tonnerre et ils se laissent ainsi dompter. L'enchanteur monte alors le dragon et parcourt sur son dos des espaces immenses.



lundi 30 juillet 2018

La Grande Ours est un char


Les voyages du Conteur de Légendes

Petites histoires oubliées.

La Grande-Ourse est un char.

Un cocher mena un jour un Dieu en voyage, ce Dieu en récompense, l’autorisa à faire un souhait. Le charretier dit qu'il aimerait conduire éternellement sa voiture d'orient en occident. Son vœu fut exaucé, le char a prit place dans la voute étoilée et la plus haute des trois étoiles du timon celle que l'on appelle ordinairement le cavalier c'est le cocher.



dimanche 29 juillet 2018

Les Vaisseaux fantastiques en Bretagne.


Les voyages du Conteur de Légendes

Petites histoires oubliées.

Les Vaisseaux fantastiques en Bretagne.

Dans certaines localités du Morbihan, il est assez souvent parlé de vaisseaux de haut bord montés par des hommes et par des chiens d'une taille gigantesque. Ces hommes sont, paraît-il, des réprouvés dont la vie a été souillée par des crimes horribles, les chiens sont des démons préposés à leur garde et qui leur font endurer mille tortures. Sans cesse les vaisseaux maudits sillonnent les flots, passant d'une mer dans l'autre sans entrer dans aucun port, sans jeter l'ancre jamais, et il en sera ainsi jusqu'à la fin du monde. Il ne faudrait pas qu'un navire se laissât aborder par l'un d'eux : l'équipage serait enlevé en un tour de main et disparaîtrait sans laisser de traces. Les commandements à bord des vaisseaux maudits se font au moyen de conques marines dont le bruit strident s'entend à plusieurs milles de distance. Il est donc facile de ne pas se laisser surprendre.



jeudi 26 juillet 2018

Un Vaisseau fantôme aux îles Maldives


Les voyages du Conteur de Légendes.

Anciennes petites histoires oubliées

Un Vaisseau fantôme aux îles Maldives

On parle d'un génie marin qui apparaissait tous les mois aux habitants des îles Maldives sous la forme d'un Vaisseau rempli de lanternes. Les apparitions du génie ne cessèrent pas complètement, mais il n'eut plus aucun pouvoir sur eux. Un homme qui  prétend l'avoir aperçu et cite qu’on eût  dit sur la mer, pendant la nuit, un grand vaisseau plein de lampes et de brûlots que les habitants éloignèrent en frappant sur des vases de cuivre.

samedi 21 juillet 2018

Coquin de Polichinel


Les voyages du Conteur de Légendes.

Anciennes petites histoires oubliées

COQUIN DE POLICHINELLE

Polichinelle est très-fatigué, il a couru, dansé, chanté, et il mangerait bien quelque chose. Il entre chez une bonne vieille paysanne occupée à faire déjeuner son chat, un affreux minet noir qui fait peur à tous les enfants. Polichinelle tire le chat par la queue, le lance de l'autre côté, et avale son déjeuner, et comme la vieille paysanne a suivi son cher minet qui fuyait en miaulant, il mange aussi le déjeuner de la vieille paysanne et sort en s'essuyant les moustaches. Oh ! Coquin de Polichinelle, voilà encore un de tes tours.

dimanche 15 juillet 2018

Nélia et le vieux Conteur


Nélia et le Vieux Conteur

Dans le village il y avait un pauvre, très pauvre homme. Après une dure vie de labeur il s’était retrouvé tout seul. Ayant énormément travaillé comme journalier, c'est-à-dire à la demande, il n’avait point pu mettre d’argent de côté. Et ainsi, au soir de sa vie il vivait de très peu. Tout le monde l’aimait car il racontait quantité d’histoires très étranges sur de drôles de personnages qu’il imaginait mais hélas qu’il n’avait jamais vus. Les enfants avaient les yeux qui brillaient et les adultes parfois se laissaient transporter. Nélia apprit son existence par un rossignol qui passait par là. Elle appela tous ses amis de la forêt et d’ailleurs et organisa une fête pour ce vieux Conteur.
Quand tout fut prêt, elle se transforma en un gros chat et vint gratter à sa porte. Le Conteur ne sembla pas le moins du monde surpris. Nélia lui tendit l’invitation en ronronnant. Il était invité ce soir au cœur de la forêt à un repas costumé. Sur le carton  il y avait quelques précisions sur le déroulement de la fête. Il regarda l’invitation avec beaucoup d’attention. Il devrait mettre un costume de seigneur et se laisser conduire.
Ce qu’il fit. Ainsi vêtu, il prit place dans le carrosse qui venait d’apparaitre et l’équipage partit au galop à travers bois. Il fut reçu en grande pompe au merveilleux château qui sembla sortir des nuages pour se poser au cœur d’une clairière.  Le sol était de marbre poli et miroitant. Il fut accueilli  par des lutins, eux-mêmes en grande livrée humaine. Une très belle dame âgée se présenta comme étant la reine des lieux l’invita à prendre place prés d’elle.   Un merveilleux repas leur fut servi. La reine ne buvait que de la rosée prise sur les roses rouges que des servantes avec de petites ailes lui tendaient. Le repas fut élaboré par un magicien habillé dans un costume d’un autre âge qui avait la réputation d’être d’une habileté si merveilleuse dans l'art culinaire, que souvent lui-même en restait tout étonné. Il savait préparer les mets les plus raffinés, les pâtés de violettes les plus succulents, les sauces les plus compliquées.
Puis minuit sonna et doucement le château s éleva au dessus des cimes et prit naturellement place sur les nuages. Parfois, on entend un rire venant  de partout … mais je m’arrête là car j’ai peur que vous ne me croyez pas et pourtant, c’est la vérité vraie.

Elina et Christian LUZERNE Conteur de Légendes. Texte protégé.

Bel été plein d’imagination, la réalité dépend de la façon dont on la peint.