Dans le tumulte de vos devoirs et de vos peines, lasses des bruits ou des orages du monde, mères n'avez-vous jamais, en rangeant vos armoires, retrouvé tout à coup quelques-uns des jouets de votre enfance ? Ne vous êtes-vous pas laissé prendre à regarder longtemps avec un sourire tendre ces souvenirs oubliés ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les lutins et autres mystères

Le loup, les chèvres et le renard. suite et fin