jeudi 2 août 2018

le Kraken



Les voyages du Conteur de Légendes

Petites histoires oubliées.

Le Kraken

 « Les pêcheurs norvégiens, dit Pontoppidan, affirment tous et sans la moindre contradiction dans leurs récits, que, lorsqu'ils poussent au large à plusieurs milles, particulièrement pendant les jours les plus chauds de l'été, la mer semble tout à coup diminuer sous leurs barques; et s'ils jettent la sonde, au lieu de trouver quatre vingt ou cent brasses de profondeur, il arrive souvent qu'ils en mesurent à peine trente ; c'est un kraken qui s'interpose entre les bas-fonds et l'onde supérieure. Accoutumés à ce phénomène, les pêcheurs  disposent leurs lignes, certains que là abonde le poisson, surtout la morue et le lingue, et ils les retirent richement chargées. Mais si la profondeur de l'eau va toujours en diminuant, si ce bas-fond accidentel et mobile remonte, les pêcheurs n'ont pas beaucoup de temps à perdre. C'est le kraken qui se réveille, qui se meut, qui vient respirer l'air et étendre ses larges bras au soleil. Les pêcheurs font alors force de rames, et quand à une distance raisonnable ils peuvent enfin se reposer en sécurité, ils voient en effet le monstre qui couvre un espace d'un mille et demi de la partie supérieure de son dos ».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire