dimanche 4 mars 2018

le coeur prisonnier



Les voyages du Conteur de Légendes. Mon tout nouveau concept.

Nélia la jeune fée : le cœur prisonnier suite …


Nélia se sent très impliquée dans le désastre qui frappe le village. Ce jeune homme sans cœur se repliera sur lui-même comme une vieille chaussette abandonnée. Cette pensée fait malgré tout sourire Nélia. Hélas, toute sa vie il sera centré sur lui-même, sans trouver l’âme sœur. La jeune fée réfléchit tout en dégustant quelques pétales de fleurs des champs. Comment détourner l’attention de la Samodiva et lui ravir le cœur sans en subir les foudres ? Les foudres ? Elle croit avoir un début de réponse.
Son amie Rusalii n’est-elle pas la fée du vent des plaines russes ? Soupe au lait comme on dit ici, elle apporte la tempête quand son âme slave est troublée. Il faut reconnaitre qu’elle est très susceptible et combien de fois les paysannes ont vu leur linge étendu à sécher, s’envoler dans des tourbillons furieux et tout ça pour avoir seulement cueilli quelques fleurs qui soulagent les maux certains jours de l’année où il ne le fallait pas. Mais en ce moment où se trouve Rusalii ? Nélia doit se renseigner auprès des commères que sont les nymphes de la forêt. Elles passent leur temps à épier les fées et tous les esprits. Elles commentent avec des gloussements de poules trop grasses ce qu’elles ont vu, elles savent tout sur tout le monde. Nélia en a déjà fait les frais. Combien de fois a-t-elle dû subir les ricanements grinçants pour ses cheveux décoiffés et ses tenues très personnelles de fée new look…..
A suivre…. 

Christian LUZERNE Conteur de Légendes. Conte déposé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire