Merveilleuses fables
Ce Brahme, qui inventa le jeu d'échecs pour montrer à son souverain que le roi ne peut rien sans ses sujets, était une fable.
Chez nous, la fable a permis grâce au talent de plusieurs de nos troubadours de faire rêver.
Je vous souhaite une fin d'année tout en magie et en histoires qui se finissent bien.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les lutins et autres mystères

Le loup, les chèvres et le renard. suite et fin