dimanche 18 décembre 2016

LES MYSTÈRES DE MALLING/PETITE-HETTANGE

La petite leçon de Louise

Un jour que madame Fleur conduisait ses deux petites filles à une promenade près de l’étang par un temps incertain, Louise, plus prévoyante que sa sœur, prit son parapluie. Lina se contenta d'emporter sa poupée. Il y avait quelque temps qu'elles étaient dehors, lorsque le ciel se couvrit de nuages et que les premières gouttes de pluie commencèrent à tomber. Louise ouvrit aussitôt son parapluie et le tenait directement au dessus-de sa tête, sans faire attention que sa petite sœur cherchait un abri auprès d'elle. 
- « Couvre-moi donc un peu, dit Lina, je suis toute mouillée.
-  Non répondit Louise, c’est mon parapluie et il n’y a pas de place pour nous deux. Il fallait emporter le tien. »
La maman s’approcha et enleva son châle pour le mettre sur la tête de la petite. Louise rougit un peu de sa conduite, puis elle prit le bras de sa petite sœur et toutes les deux marchèrent sous le petit parapluie. La famille pressa le pas pour trouver de quoi s’abriter. Devant elles un écureuil venait d’apparaitre. Il semblait montrer le chemin et galopait en regardant bizarrement derrière lui pour s’assurait qu’elles le suivaient bien … Il les guida jusqu’à un énorme noyer qui leur assura toute la protection attendue. Puis il grimpa dans l’arbre et fit tomber aussi dru que l’averse du moment, une pluie de noix qu’il avait mis à l’abri pour un jour exceptionnel. Louise prit un gros caillou et cassa la première des noix et comme pour s’excuser la donna à Lina, la seconde à sa maman, la troisième elle la tendit à l’écureuil qui venait de se poser tout prêt d’elles. Celui-ci prit le fruit en faisant un clin d’œil à Louise et il se produisit  ce phénomène incroyable : une branche s’inclina et fit couler de ses feuilles une petite pluie juste sur la tête à Louise qui comprit et eut un rire un peu forcé, c’est le moment que choisit l’écureuil pour disparaitre comme il était venu…


Christian LUZERNE Conteur de Légendes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire