dimanche 25 février 2018



Les voyages du Conteur de Légendes. Mon tout nouveau concept.

Nélia la jeune fée : le cœur prisonnier

La jeune fée s’étira et repoussa le nuage qui lui tenait chaud. Le réveil de Nélia a été troublé par une plainte qui semblait venir du village tout proche. Elle s’approcha très inquiète. Les habitants se lamentaient. Pendant la nuit la Samodiva avait volé le cœur d'un pauvre jeune homme. Elle sait que la Samodiva, fée redoutée en est capable. Ce ne serait pas la première fois qu’elle userait de chantage en menaçant de faire tomber le feu de la foudre sur un village pour s’approprier un cœur qui empêcherait celui à qui on l’a dérobé, d’aimer. Elle peut hélas garder ce cœur prisonnier dans ses longs cheveux des années durant, parfois jusqu’à ce qu’il soit tout sec.
La jeune fée Nélia a passé toute sa jeunesse avec les montagnards, habituée qu’elle était aux brumes et aux torrents, c'est-à-dire aux gîtes les plus ordinaires et à la magie qui se montre aussi bien dans les chutes d'eau que dans l'air.
Elle a appris à aimer ces habitants et a adopté certaines de leurs habitudes. Les longues robes ne lui plaisent pas et elle préfère s’habiller sans recherche comme le font les garçons de la campagne. Ce qui ne l’empêche pas d’être aussi fraîche que la rosée du matin…
A suivre.  

Christian LUZERNE Conteur de Légendes. Conte déposé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire