lundi 4 septembre 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.
Suite de la bête de la Lohière
Mal lui en prit : le mouton qui semblait tout petit s'allongea soudain, grossit à vue d’œil, s'élança sur l'homme, lui posa les pieds de devant sur les épaules en cherchant à l'écraser de son poids qui devenait de plus en plus lourd. « C'est la Biffardière» , pensa Moinard, et, comme il avait entendu dire qu'elle n'avait plus aucun pouvoir dans le cimetière à cause  du lieu, il s'en approcha insensiblement et parvint bientôt à franchir la pierre qui l'en séparait. En effet, le mouton s'enfuit ; mais, chaque fois que le sacristain cherchait à sortir, soit d'un côté, soit d'un autre, il rencontrait toujours le bélier qui lui montrait ses cornes. Force lui fut de passer la nuit au milieu des tombes. Jeannette se promenait aussi souvent dans les appartements du château de la Lohière où elle éteignait les lumières, enlevait les couvertures des lits, jetait les dormeurs par terre ou frappait ceux qui, le jour, s'étaient moqués d'elle.

à suivre.... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire